SEARCH

SEARCH BY CITATION

We outline primary features of a theoretical perspective on processes of social change in human systems that deals with broadly defined kinds of process, the nature of variants that are expressed and consolidate as change occurs, and, with specific reference to agency, the ways in which intentional actors are implicated in the changes that befall them. Our aim is to contribute to a general theory of process that is not prejudiced by the possible misrepresentation of outcomes arising in particular contexts (e.g. modernity), or the contexts themselves, as being causal processes. We direct attention to four problems of a methodological and ethical nature that may arise when analysts strive for generality.

Résumé

Les auteurs ébauchent les premières grandes lignes d'une approche théorique des processus de changement social dans les systèmes humains, abordant des types de processus définis largement, la nature de variantes qui s'expriment et se consolident au fil des changements et, en faisant spécifiquement référence àl'agency, la manière dont les acteurs intentionnels sont impliqués dans les changements qui les affectent. Notre but est de contribuer à une théorie générale du processus qui n'est pas biaisée d'emblée par une possible erreur de représentation des résultats qui surviennent dans des contextes donnés (par exemple la modernité) ou des contextes eux-mêmes, en tant que processus causaux. Nous consacrons notre attention à quatre problèmes de nature méthodologique et éthique qui peuvent se poser quand les analystes tentent de généraliser.