History, networks, and the quest for power: ancient political competition in the Lower Motagua Valley, Guatemala

Authors


Palme House, Kenyon College, Gambier, OH 43022, USA. schortma@kenyon.edu

1334 Watkins Hall, University of California, Riverside, CA 92521, USA. wendy.ashmore@ucr.edu

Abstract

Capturing the fluid, dynamic interactions that constitute political form and change is best accomplished by adopting a network perspective. This approach calls attention to how power contests are waged close to the ground by self-reflexive agents who co-operate within wider webs to mobilize material and conceptual resources in support of common political projects. Political contests are, thus, waged within networks of networks in which decisions are made and across which the consequences of those choices are felt. This framework is used to disentangle the outcomes of a dramatic event in Mesoamerican prehistory: the beheading of one lowland Maya monarch by his erstwhile subordinate. The case study illustrates how political processes are best grasped as the results of initiatives instigated by variably well-informed agents of all ranks, living in diverse locales, who co-operate with some and compete with others to take advantage of new opportunities to define and meet their goals.

Résumé

Pour saisir les interactions fluides et dynamiques qui constituent la forme et le changement en politique, la meilleure approche pourrait être une analyse de réseaux. L’accent est alors placé sur la façon dont les luttes de pouvoir sont menées au ras du sol par des agents réflexifs coopérant au sein de réseaux plus larges en vue de mobiliser des ressources matérielles et conceptuelles à l’appui de projets politiques communs. Les compétitions politiques s’inscrivent donc dans des réseaux de réseaux, où les décisions sont prises et dans lesquels leurs conséquences sont ressenties. Ce cadre est utilisé pour démêler les tenants et les aboutissants d’un événement dramatique de la préhistoire d’Amérique Centrale : la décapitation d’un monarque maya des plaines par un ancien subordonné. Cette étude de cas montre l’intérêt d’appréhender les processus politiques comme les résultats d’initiatives prises par des agents de tous rangs, plus ou moins bien informés et vivant dans des lieux divers, qui coopèrent avec certains et sont en concurrence avec d’autres pour profiter des nouvelles occasions de définir et d’atteindre leurs buts.

Ancillary