Get access

Surmounting City Silences: Knowledge Creation and the Design of Urban Democracy in the Everyday Economy

Authors


Nancy Ettlinger (ettlinger.1@osu.edu), Department of Geography, Ohio State University, 1036 Derby Hall, 154 North Oval Mall, Columbus, Ohio 43210, USA.

Abstract

Abstract

This essay presents segregation as a fundamental, longstanding and widespread problem that impedes democratic urban life and is intelligible from a critical geographic perspective. Ignorance is spatially produced by segregation at multiple scales so as to legitimize and perpetuate silence about problems among marginalized groups. This spatialized understanding explains inequality, problematizes and difference prompts an agenda that forefronts the creation of new social knowledges. The focus here is on the everyday economy as a crucial but commonly overlooked context for developing such knowledges. I re-present a theory of knowledge creation developed for the pursuit of commercial competitiveness and reconfigure it to mesh socio-political and economic goals. A central challenge is to change prevailing discourses by cultivating new practices that entail meaningful interaction among people otherwise segregated. Efficiency becomes a means to social as well as economic ends, as respect and trust grow from collaborative experience among people who might otherwise not interact.

Résumé

Ce travail présente la ségrégation comme un problème fondamental, persistant et généralisé qui handicape la vie urbaine démocratique et qui peut être appréhendé d'un point de vue critique géographique. L'ignorance est le résultat, sur le plan spatial, d'une ségrégation à plusieurs échelons aux fins de justifier et de perpétuer le silence sur les problèmes qui existent dans les groupes marginalisés. Cette appréhension spatiale explique l'inégalité, tandis que la problématisation de la différence conduit à mettre en évidence la création de nouveaux savoirs sociaux. L'intérêt porte ici sur l'économie du quotidien, considérée comme un contexte essentiel, quoique très souvent négligé, pour le développement de ces savoirs. L'auteur revisite une théorie de la création du savoir élaborée dans le but d'accroître la compétitivité commerciale, et la reconfigure pour qu'elle concorde avec des objectifs sociopolitiques et économiques. L'un des principaux défis consiste à changer la rhétorique dominante en cultivant de nouvelles pratiques qui supposent une interaction porteuse de sens entre des gens par ailleurs ségrégués. L'efficience devient un moyen à des fins sociales et économiques, le respect et la confiance se nourrissant de la collaboration vécue entre des personnes qui, autrement, n'auraient peut-être pas été en relation.

Ancillary