SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • culture;
  • fashion design;
  • Marc Jacobs;
  • sociology of creativity;
  • geography of creativity;
  • New York;
  • Paris

Abstract

Marc Jacobs is a self-described postmodern fashion designer who is believed to give a downtown New York allure to everything he touches, even though he now lives and works in Paris and routinely taps into the value-adding sources and innovative energies of far-away places such as Tokyo. Here I present Jacobs as one of the emerging global tastemakers whose relatively less place-bound and powerfully global experiences have significant implications for the arguments around the sociology and geography of creativity. More specifically, I argue that the transterritorial nature of Jacobs' creativity points to a more complicated geography of creativity than has been acknowledged in the literature.

Résumé

Marc Jacobs est un créateur de mode qui se décrit de lui-même comme postmoderne et qui, dit-on, apporte le charme du cœur de New York à tout ce qu'il touche, même s'il vit et travaille désormais à Paris et s'il valorise régulièrement les ressources et énergies innovatrices de lieux aussi éloignés que Tokyo. Jacobs est présenté ici comme l'un des nouveaux prescripteurs de goût internationaux dont les expériences relativement moins circonscrites et profondément mondialisées influencent considérablement les débats autour de la sociologie et de la géographie de la créativité. Plus précisément, la nature transterritoriale de la créativité de Jacobs révèle une géographie de la créativité plus compliquée que ce qu'admet la littérature.