SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • Gulf cities;
  • Abu Dhabi;
  • labour;
  • transnationalism;
  • postcolonialism;
  • comparative urban studies

Abstract

The world city aspirations and spectacular urbanization of Gulf cities such as Abu Dhabi rest on the combination of petrodollars, connections and labour. Drawing on interviews with South Asian men working there, this article reports their lives and labour as a mirror to the development of Abu Dhabi. This requires and invites an investigation of spaces of social reproduction, raising broader theoretical and comparative issues about these in the context of Gulf cities and other sites of rapid urbanization and migration. Transnational categories and connections are thereby opened up in ways that have implications for the study of other cities.

Résumé

Les aspirations à devenir ville mondiale et la spectaculaire urbanisation des grandes villes du Golfe, comme Abou Dhabi, s'appuient sur les atouts combinés que sont les pétrodollars, les capacités de connexion et la main-d'œuvre. À partir d'entretiens auprès de travailleurs venus d'Asie du Sud, cet article relate leur vie et leur travail en les rapprochant du développement d'Abou Dhabi. Cette démarche exige et suggère une étude des espaces de reproduction sociale, soulevant à leur propos des problèmes théoriques et comparatifs plus vastes, dans le cadre des villes du Golfe ou d'autres lieux d'urbanisation et de migration accélérées. Il en résulte des connexions et des catégories transnationales dont l'étude d'autres villes doit tenir compte.