SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • cosmetic formulation;
  • parabens;
  • skin retention;
  • transdermal penetration

Synopsis

Parabens are antimicrobial agents widely used in foods, cosmetics and pharmaceutical products. Although non-mutagenic, non-teratogenic and non-carcinogenic, parabens can induce allergic contact dermatitis and posses estrogenic activity. The aim of this work was to assess the skin permeation and retention of methyl- (MP), ethyl- (EP) and propyl- (PP) paraben from three commercial cosmetic creams. The results obtained indicate that parabens are capable of permeating through and accumulating in the skin. The extent of penetration depends more on paraben characteristics (solubility, lipophilicity) than on the composition of the formulation. In particular, the percentage permeated across the skin was independent of the composition of the cream used and decreased in the order MP, EP and PP, in accordance with decreasing solubility. After 8 h of contact with the skin, 60% of MP, 40% of EP and 20% of PP were found across the skin. Concerning skin retention, the percentage remaining in the skin after 8 h depends on both paraben characteristics and on the composition of the formulation used. In conclusion, it appears that only the type of paraben, in particular its water solubility, affects skin penetration whereas the composition of the emulsion, which influences skin retention, plays a secondary role. Finally, excised rabbit ear skin can be considered as a good model for human skin for in vitro experiments.

Résumé

Les parabens sont des agents antimicrobiens largement utilisés dans les aliments, les produits cosmétiques et pharmaceutiques. Ils ne sont pas mutagènes, tératogènes ni carcinogènes, mais peuvent produire des dermatites allergiques de contact et ils possèdent une activité oestrogénique. Le but de ce travail était de déterminer la perméation et la rétention cutanées du méthyl-, de l’éthyl- et du propyl paraben à partir de trois crèmes cosmétiques commerciales. Les résultats obtenus démontrent que les parabènes sont capables de traverser la peau et sont retenus par la peau. Le degré de pénétration dépend plus des caractéristiques des parabens (solubilité, lipophilie) que de la composition de la formulation. En particulier, le pourcentage qui pénètre à travers de la peau est indépendant de la formulation utilisée et diminue dans l'ordre méthyl-, ethyl- et propyl paraben, parallèlement avec la diminution de la solubilité des molécules. Après 8 heures de contact avec la peau, 60% de méthyl-, 40% d'ethyl- et 20% de propyl paraben ont pénétré. Pour ce qui concerne la rétention dans la peau, le pourcentage qui reste après 8 heures dépend des caractéristiques des parabènes et de la composition de la formulation. En conclusion, le type de paraben, en particulier sa solubilité dans l'eau, influence la pénétration cutanée tandis que la composition de l’émulsion, qui influence la rétention, joue un rôle secondaire. Enfin, la peau de l'oreille de lapin peut être considérée un bon model pour la peau humaine dans des essais en vitro.