SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • evaluation;
  • in vivo;
  • roughness;
  • three-dimensional;
  • wrinkles

Synopsis

The global and systematic demonstration for the practical usage of a direct three-dimensional in vivo measurement system (PRIMOS) to evaluate wrinkles was investigated. Ten repetitive measurements of the corner of the eye of a subject showed that the coefficient of variation (CV)% value was 7.0% in a typical line-length roughness parameter Ra (the arithmetic mean of roughness), and that the CV% value in a typical surface area roughness parameter Sa was 2.4%. The relationships between the roughness values obtained from the corners of the eye and the age or wrinkle scores of Japanese women aged 10–70 years was examined. The values of several roughness parameters within the evaluation line length or surface area increased with age and showed a good correlation coefficient (r > 0.743). Similar relationships between the wrinkle scores and the values of roughness parameters were observed (r > 0.699). The roughness values were widely distributed even in the same wrinkle score because the measurement areas were limited and the values of skin roughness, including the microreliefs and/or small warts, were included in the calculation. However, changes in roughness values are considerable following treatment with potent active ingredients such as retinoic acid, so that this in vivo evaluation method is sufficient to objectively evaluate wrinkles. We conclude that the direct three-dimensional analysis of wrinkles in vivo should become a popular method to objectively evaluate wrinkles in clinical tests of wrinkle-smoothing ingredients or following cosmetic surgery to provide evidence of quantitative results.

Résumé

Une démonstration globale et systématique pour l'utilisation pratique d'un système de mesurage in vivo tridimensionnel direct (PRIMOS) pour évaluer les rides àétéétudiée. Dix mesurages répétitifs de la cornée de l’œil d'un sujet ont montrées que la valeur du % du coefficient de variation était de 7,0% pour un paramètre de rugosité de mesure typique Ra (moyen arithmétique de rugosité), et que la valeur du % du coefficient de dérivation pour un paramètre de rugosité d'une surface typique Saétait de 2,4%. Les relations entre les valeurs de rugosité obtenues des cornées de l’œil et l’âge ou les indices de rides de femmes japonaises âgées de 10 à 70 ans furent examinées. Les valeurs de plusieurs paramètres de rugosité en-deçà de la mesure d’évaluation ou de la surface ont augmenté avec l’âge et ont présenté un bon coefficient de corrélation (r > 0,743). Des relations similaires entre des indices de rides et les valeurs de paramètres de rugosité furent observées (r > 0,699). Les valeurs de rugosité furent largement réparties même avec un indice de rugosité semblable, du fait que les zones de mesurages furent limitées et que les valeurs de rugosité de la peau, comprenant des microreliefs et/ou de petites verrues, furent inclues dans les calculs. Cependant, des changements dans les valeurs de rugosité ont été considérables selon le traitement avec des ingrédients actifs potentiels, tel que l'acide rétinoïque, de telle sorte que cette méthode d’évaluation in vivo est suffisante pour une évaluation objective des rides. Nous en concluons qu'une analyse tridimensionnelle directe des rides in vivo est une méthode pratique pour évaluer objectivement des rides dans des essais cliniques d'ingrédients d'adoucissage des rides ou en suivant une chirurgie esthétique pour mettre en évidence des résultats quantitatifs.