SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • Centella asiatica;
  • Embelica officinale;
  • extensibility;
  • firmness;
  • skin hydration

Synopsis

The aim of this study was to formulate and evaluate herbal cosmetic creams for their improvement of skin viscoelastic and hydration properties. The cosmetic cream formulations were designed by using ethanolic extracts of Glycyrriza glabra, Curcuma longa (roots), seeds of Psorolea corlifolia, Cassia tora, Areca catechu, Punica granatum, fruits of Embelica officinale, leaves of Centella asiatica, dried bark of Cinnamon zeylanicum and fresh gel of Aloe vera in varied concentrations (0.12–0.9%w/w) and characterized using physicochemical and physiological measurements. The ethanolic extracts of herbs were incorporated in a cream base that is prepared by a phase inversion emulsification technique. The cream base was prepared by utilizing oil of Prunus amagdalus, Sesamum indicum, honey, cetyl alcohol, stearic acid, polysorbate monoleate, sorbitan monostearate, propylene glycol and glycerin. Physicochemical assessments and microbiological testing were completed for all formulations according to the methods of the Indian Standard Bureau. The studies were carried out for 6 weeks on normal subjects (6 males and 12 females, between 22 and 50 years) on the back of their volar forearm for evaluation of viscoelastic properties in terms of extensibility via a suction measurement, firmness using laboratory fabricated instruments such as ball bouncing and skin hydration using electric (resistance) measurement methods. The physicochemical parameters of formulations CAA1–CAA6, i.e. pH, acid value, saponification value, viscosity, spreadability, layer thickness microbial count and skin sensitivity were found to be in the range of 5.01 ± 0.4–6.07 ± 0.6, 3.3–5.1 ± 0.2, 20–32, 5900–6755 cps, 60–99%, 25–50 μm, 31–46 colony-forming units (CFU) and a 0–1 erythema score. The formulations, CAA4 and CAA5, showed an increase in percentage extensibility (32.27 ± 1.7% and 29.89 ± 1.64%, respectively), firmness (28.86 ± 0.86% and 29.89 ± 2.8%, respectively) and improved skin hydration (15.97 ± 0.55 and 18.27 ± 0.99%, respectively) and were found more effective compared with the control product (C7) after the 6- week study.

Résumé

Préparation et caractérisation de crème à base de plantes pour améliorer les propriétés viscoélastiques de la peau L’objectif de cette étude était de formuler et d’évaluer des crèmes cosmétiques à base de plantes destinées à améliorer les propriétés viscoélastiques et d’hydratation de la peau. Les formulations de crèmes cosmétiques ont été mises au point à partir d’extraits éthanoliniques de G. glabra, Curcuma longa (racines), graines de P. corlifolia, C. tora, A. catechu, P. granatum, de fruits de E. officinale, de feuilles de C. asiatica, de l’écorce séchée de Cinnamon zeylanicum et de gel frais d’A. vera,à diverses concentrations (0,12–0,9% poids/poids) et caractérisées en utilisant des mesures physico-chimiques et physiologiques. Les extraits éthanoliques des plantes ont été incorporés dans une base de crème préparée par une technique d’émulsification en phase inverse. La base de la crème a été préparée en utilisant des huiles de Prunus amagdalus, S. indicum, du miel, de l’alcool cétylique, de l’acide stéarylique, du polysorbate monooleate, du sorbitan monostearate, du propylène glycol et de la glycérine. Les évaluations physico-chimiques et les tests microbiologiques ont été réalisés pour toutes les formulations en respectant les méthodes du Bureau Standard Indien. Les études ont été menées pendant 6 semaines sur des sujets normaux : 6 hommes et 12 femmes entre 22 et 50 ans sur le dos de la face interne de l’avant-bras afin d’évaluer les propriétés physico-élastiques en terme d’extensibilité par des mesures de succion, de fermeté en utilisant des instruments fabriqués au laboratoire sur le principe d’une balle rebondissante et d’hydratation de la peau en utilisant des mesures électriques (résistance). Les propriétés physico-chimiques des formulations CAA1 – CAA6 par exemple, pH, indice d’acide, indice de saponification, viscosité, étalement, comptage de l’épaisseur de la couche microbienne et la sensibilité de la peau ont été trouvées respectivement dans l’intervalle 5.01 ± 0.4–6.07 ± 0.6, 3.3–5.1 ± 0.2, 20–32, 5900–6755 cps, 60–99%, 25–50 μm, 31–46 unités de colonies formées (cfu) et 0–1 en score d’érythèmes. Les formulations CAA4 et CAA5 ont montré une augmentation en % d’extensibilité (respectivement 32.27 ± 1.7% et 28.89 ± 1.64%), de fermeté (respectivement 28.86 ± 0.86% et 29.89 ± 2.8%) et une amélioration de l’hydratation cutanée (respectivement 15.97 ± 0.55 et 18.27 ± 0.99%) et se sont révélées plus efficaces que le produit de contrôle (C7) après une période d’étude de 6 semaines.