SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • dry skin;
  • lamellar formation;
  • lipid-phase transition;
  • moisture efficacy test

Synopsis

Humectant and occlusive technologies have traditionally been used for the treatment of dry skin. Originally, non-lamellar-forming ingredients were used such as petrolatum but recent research has shown the advantage of using lamellar-forming ingredients such as ceramides, pseudoceramides and phospholipids in the relief of dry skin. Nevertheless, the importance of using lipid-phase transition inducers, such as long-chain fatty acids, has not been studied clinically. The evaluation of a novel complex of lipophilic ingredients was of interest: cetyl alcohol, isostearyl isostearate, potassium cetyl phosphate, cetyl behenate and behenic acid. The combination of all these ingredients was shown to be more effective than any single component in water vapour transmission rate studies. This was thought to be owing to the formation of a unique structural organization of the lipids upon dry-down from an O/W emulsion as was examined by X-ray diffraction and optical microscopy. When evaluated clinically in a randomized double-blind and vehicle-controlled moisturization efficacy trial, this novel blend of ingredients was shown to not only improve the visible signs of skin dryness to a significantly greater extent than a comparable mineral oil-containing vehicle but also then maintain a better skin condition during the regression no-treatment phase of the study. This combination of ingredients offers a new technology option for the treatment of dry skin.

Résumé

Les technologies humectantes et occlusives ont été utilisées traditionnellement pour le traitement de la peau sèche. A l'origine, des ingrédients non-lamellaires ont été utilisés tels que la vaseline, mais les recherches récentes ont montré l'avantage d'utiliser des ingrédients formant des couches lamellaires, tels que les céramides, les pseudocéramides et des phospholipides pour remédier à la peau sèche. Néanmoins, l'importance d'utiliser des inducteurs de phases de transition lipidique tels que les acides gras à longue chaîne n'a pas été étudiée cliniquement. Nous étions intéressés par l'évaluation d'un nouveau complexe d'ingrédients lipophiles: l'alcool cétylique, l'isostéaryl-isostéarate, le potassium phosphate de cétyle, le béhénate cétylique et l'acide béhénique. La combinaison de tous ces ingrédients a été démontrée étant plus efficace que n'importe quel composant isolé, dans les études des taux de transmission de la vapeur d'eau. Nous estimons cet effet être dû à la formation d'une organisation structurelle unique des lipides lors du dessèchement à partir d'une émulsion H/E, comme cela a été examiné par diffraction des rayons X et microscopie optique. Lors d'une évaluation clinique de l'efficacité d'hydratation dans une étude randomisée en double aveugle, et contrôlée par le véhicule, ce mélange nouveau d'ingrédients s'avérait non seulement améliorant les signes visibles de dessèchement de la peau à un degré nettement supérieur à une émulsion comparable contenant une huile minérale, mais aussi capable de maintenir un meilleur état de la peau lors de la phase de régression de l'étude. Cette combinaison d'ingrédients offre donc une option technologique nouvelle pour le traitement de la peau sèche.