SEARCH

SEARCH BY CITATION

SUMMARY

EEG records and clinical case notes of 313 patients with major, psychomotor or other localised clinical seizures were studied retrospectively in an attempt to assess the usefulness of hyperventilation as a routine method of EEG activation in patients with epilepsy other than petit-mal.

The effect of hyperventilation on “paroxysmal” and on localised EEG abnormality was compared, but bilaterally symmetrical delta wave discharges appearing during the procedure were not included.

Hyperventilation evoked a small overall increase in EEG abnormalities but no significant differences emerged either in relation to type of epileptic attack or the presence or absence of an intracranial tumour.

RÉSUMÉ

On a étudié rétrospectivement les E.E.G. et la clinique de 313 malades avec des crises majeures, des crises psychomotrices ou d'autres crises localisées, dans le but de préciser l'utilityé de l'hyperpnée comme méthode d'activation E.E.G. de routine chez des patients ayant des crises épileptiques autres que le petit mal.

On a compareé l'effet de l'hyperpnée sur les anomalies “paroxystiques” et focales à l'exclusion des bouffées delta bilatérales et symériques.

l'hyperpnée provoquait une modeste augmentation des anomalies E.E.G. sans qu'il y ait toutefois des différences significatives en relation avec le type des crises ou avec la présence ou l'absence de tumeur intrâcranienne.