SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • D24;
  • F14;
  • L60

Abstract We evaluate the productivity and input composition effects of outsourcing (or subcontracting) for Turkish textile and apparel manufacturing plants. We analyze differences in performance indicators for plants that subcontract inputs or outputs, and find that plants that outsource internationally perform better than those that outsource domestically. We evaluate labour productivity gaps and find that more productive plants both initiate outsourcing and subsequently increase their productivity. We then estimate a flexible production function, controlling for simultaneity and selection bias, and find that higher productivity from input subcontracting involves greater skilled labour intensity but the reverse is true for output subcontracting.

Le texte évalue les effets de la sous-traitance sur la productivité et la composition des intrants des établissements manufacturiers de textile et vêtements en Turquie. On analyse les différences dans les indicateurs de performance des établissements qui sous contractent intrants et extrants, et on découvre que la performance des établissements qui sous contractent internationalement est supérieure à celle de ceux qui sous contractent au niveau domestique. On évalue les différentiels de productivité du travail, et on découvre que les établissements les plus productifs à la fois prennent l'initiative d'aller en sous-traitance, et accroissent subséquemment leur productivité. On calibre une fonction de production flexible, normalisant pour les biais de simultanéité et de sélection, et on découvre que les établissements à plus forte productivité, parce qu'ils sous contractent des intrants, ont une plus grande intensité de travail qualifié, et que c'est le contraire pour les établissements qui sous contractent des extrants.