SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract.  We analyze the relationship between per capita income and foreign aid. We employ annual data and five-year averages and carefully examine the time-series properties of the data. Panel estimations with dynamic feasible generalized least-squares (DFGLS) show that aid generally has an insignificant or minute negative significant impact on per capita income (particularly in highly aid-dependent countries). This holds true for countries with different levels of human development and income, as well as for different regions. We also find that aid has a small positive impact on investment, but a significant negative impact on domestic savings (crowding out) and the real exchange rate (appreciation). JEL classification: F35, O11, C23, C51

On analyse la relation entre le revenu per capita et l’aide étrangère. On utilise des données annuelles et des moyennes quinquennales, et on examine les propriétés de ces séries chronologiques. Des estimations d’un modèle dynamique utilisant des données de panel à l’aide de la méthode des moindres carrés quasi-généralisés montrent que l’aide a généralement un effet négatif minime ou insignifiant sur le revenu per capita (particulièrement dans les pays qui dépendent beaucoup de l’aide étrangère). Ce résultat tient tant pour des pays à divers niveaux de développement et de revenus que pour différentes régions. On découvre que l’aide a un petit effet positif sur l’investissement, mais un effet négatif significatif sur l’épargne (effet d’encombrement) et sur le taux de change réel (appréciation).