Interrogating borders: a transnational approach to refugee research in Vancouver

Authors


Abstract

Immigration is predicated on the centrality of the nation-state. The authors argue that analyzing settlement patterns and successful integration within a strictly national context is insufficient to understand the political, social, and economic relations which shape the lives of refugee immigrants in Canada. To support this claim, a less state-centric theoretical framework of transnational migration is outlined. The paper examines methods emerging from transnational migration, focussing in particular on research with Burmese refugees who have settled in the Greater Vancouver Area. Based on 50 personal interviews conducted with refugee newcomers from Burma who are now settled in the Lower Mainland, the authors use the case study as a basis to raise methodological and theoretical questions about immigration research. We argue that the very politics of doing research with this group of refugees and other immigrant groups are shaped by the relations of power experienced before arriving in Canada.

Les auteures soutiennent que l'analyse des schémas d'établissement et d'intégration réussie dans un contexte strictement national s'avère insuffisante pour comprendre les relations politiques, sociales et économiques qui définissent l'existence des réfugiés immigrants au moment de l'arrivée. Dans le but d'appuyer cette proposition, nous définissons un schéma théorique moins axé sur l'état, c'est-à-dire le transnationalisme. La recherche examine ces facteurs en relation avec les expériences des ‘immigrants non-traditionnels’ au Canada, en particulier les réfugiés Burmans installés dans la région de Vancouver. Basés sur 50 entrevues personnelles menées avec des réfugiés nouvellement arrivés du Burma et qui sont maintenant installés dans le ‘Lower Mainland’, les auteures utilisent l'étude de cas comme une base permettant de soulever des questions de méthodologie pour la recherche en immigration. Nous avançons que les implications politiques de la recherche avec ce groupe de réfugiés et d'autres groupes d'immigrants dépendent des relations de pouvoir vécues avant l'arrivée au Canada.

Ancillary