Get access

Rivers as resources, rivers as borders: community and transboundary management of fisheries in the Upper Zambezi River floodplains

Authors


Abstract

This article examines the recent convergence of community-based and transboundary natural resource management in Africa. We suggest that both approaches have potential application to common-pool resources such as floodplain fisheries. However, a merging of transboundary and community-based management may reinforce oversimplifications about heterogeneity in resources, users, and institutions. A scalar mismatch between the ecosystem of concern in transboundary management and local resources of concern in community-based management, as well as different colonial and post-colonial histories contribute to this heterogeneity. We describe a fishery shared by Namibia and Zambia in terms of hybrid fisheries management. We examine settlement patterns, fishermen characteristics, sources of conflict, and perceptions regarding present and potential forms of fisheries management in the area. We also consider the implications that initiatives to manage resources on the local and ecosystem scale have for these fishing livelihoods. Our findings indicate that important social factors, such as the unequal distribution of population and fishing effort, as well as mixed opinions regarding present and future responsibility for fisheries management will complicate attempts to implement a hybrid community-transboundary management initiative.

Abstract

Les rivières comme ressources, les rivières comme frontières: la gestion communautaire et transfrontière dans la plaine inondable du bassin supérieur de la rivière Zambezi

Cet article examine l'état actuel du processus de convergence en Afrique entre gestions communautaire et transfrontalière des ressources naturelles. Nous laissons entendre que les deux approches ont le potentiel pour servir à la gestion de ressources halieutiques communes situées par exemple dans les plaines inondable. Par contre, la fusion des modes de gestion communautaire et transfrontaliers pourrait renforcer l'idée selon laquelle l'hétérogénéité des ressources, usagers et institutions est plus simple qu'elle ne l'est en réalité. Un décalage entre l'écosystème en question dans la gestion transfrontalière et les ressources locales en question dans la gestion communautaire, en plus des diverses histoires coloniales et post-coloniales, contribuent à cette hétérogénéité. Une description de la pêche que partagent la Namibie et la Zambie est présentée en termes d'une gestion hybride de la pêcherie. Nous examinons les schémas de peuplement, les traits distinctifs des populations de pêcheurs, les sources de conflit et les perceptions à l'égard des modes actuels et potentiels de gestion de la pêcherie dans la région. Nous étudions les conséquences que des initiatives en matière de gestion des ressources à l'échelle locale et à celle de l'écosystème peuvent avoir sur ces moyens de subsistance. Les résultats semblent montrer que des facteurs sociaux importants, comme la distribution inégale de la population et l'effort de pêche, ainsi que des opinions partagées concernant l'exercice des responsabilités dans la gestion de la pêcherie peuvent compliquer la tâche de mise en uvre d'une initiative de gestion communautaire et transfrontalière hybride.

Get access to the full text of this article

Ancillary