The dynamic nature of social disadvantage: implications for hazard exposure and vulnerability in Greater Vancouver

Authors


Abstract

Urbanization and re-urbanization continually alter spatial patterns of social disadvantage and hazard exposure, which in turn affect social vulnerability. The current study explores vulnerability to hazards in Greater Vancouver over a 15-year period (1986 to 2001). Results illustrate how social disadvantage is multi-dimensional and emerges from the social geography of a city. The study illustrates the speed with which both the structure and spatial patterns of social disadvantage can change in cities experiencing rapid growth or redevelopment. The study also suggests that Greater Vancouver does not display consistent patterns of minority- or income-based environmental inequity in hazard exposure, which raises questions about the role of various policies in ameliorating vulnerability to natural and technological hazards.

Abstract

La nature dynamique de la défavorisation sociale: conséquences sur l'exposition au risque et la vulnérabilité dans le Grand Vancouver

L'urbanisation et la réurbanisation modifient sans cesse les schémas spatiaux de la défavorisation sociale et de l'exposition au risque qui, à leur tour, contribuent à la vulnérabilité sociale. Cette étude présente une analyse de la vulnérabilité aux risques dans le Grand Vancouver pendant une période de quinze ans (1986–2001). Les résultats de l'analyse font ressortir combien la défavorisation sociale comporte plusieurs dimensions et se dégage de la géographie sociale d'une ville. L'étude illustre la vitesse avec laquelle la structure et les schémas spatiaux de la défavorisation sociale peuvent se modifier au sein de villes qui connaissent une forte croissance ou un réaménagement. Il ressort également de l'étude que le Grand Vancouver ne présente pas de schémas cohérents d'inégalité environnementale à l'exposition aux risques liés au statut minoritaire ou au revenu. Ceci soulève la question de savoir comment les diverses politiques peuvent contribuer à la vulnérabilité aux dangers naturels et technologiques.

Ancillary