Get access

The changing biosphere: recent insights from paleoenvironmental science into drivers, mechanisms and impacts

Authors


Abstract

Paleoenvironmental science has experienced a recent surge in interest and activity as concerns grow over global environmental change. Key research questions in the biotic realm of paleoenvironmental science focus on explaining climatic change at time scales of decades to centuries and understanding ecosystem responses to these changes. Biotic responses are increasingly being studied at smaller spatial scales to identify local factors that determine the sensitivity of a particular system to climatic change. These findings can then be applied to solving a variety of problems, such as setting conservation targets or testing mechanisms for observed climatic and biogeographic phenomena. Research approaches commonly used today include hypothesis testing, which has now become more sophisticated as paleoecologists and paleoclimatologists integrate with modellers. Other frameworks involve the quantitative integration of multiple proxy indicators and the use of extensive publicly available data networks to produce new datasets for paleoclimatic reconstructions and other applications.

Abstract

La biosphère en évolution : les connaissances scientifiques récentes issues des études paléo-environnementales portant sur les moteurs du changement, les mécanismes et les incidences

Depuis que les changements climatiques à l'échelle de la planète se trouvent au centre des préoccupations, l'intérêt pour les sciences paléo-environnementales connaît une forte augmentation et les initiatives se multiplient. Les principales questions de recherche relatives au domaine biotique abordées par les sciences paléo-environnementales visent à donner des éléments d'explication sur les changements climatiques à des échelles de temps qui s'étendent sur des décennies et des siècles, et à comprendre les possibles réactions des écosystèmes face à ces changements. De plus en plus d'études sur les réactions biotiques sont réalisées à des échelles spatiales réduites en vue d'identifier les facteurs locaux qui déterminent le niveau de susceptibilité d'un système spécifique face aux changements climatiques. Les résultats obtenus peuvent servir à régler une série de problèmes dont celui de fixer les objectifs de conservation à atteindre, ou de vérifier les mécanismes associés aux phénomènes climatiques et biogéographiques. Présentement, la plupart des démarches de recherche reposent sur la vérification expérimentale d'une hypothèse qui s'est beaucoup perfectionnée depuis que les paléoécologistes et les paléoclimatogistes s'associent aux modélisateurs. d'autres axes de recherche envisagent l'intégration quantitative de divers indicateurs indirects ainsi que l'utilisation des multiples réseaux publics de données permettant de constituer des bases de données à des fins de reconstructions paléoclimatiques ainsi qu'à d'autres types d'usage.

Ancillary