SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • Inuit;
  • indigenous mapping;
  • GPS;
  • participatory research;
  • trails;
  • Nunavut
  • Inuit;
  • cartographie autochtone;
  • système de positionnement global (GPS);
  • recherche participative;
  • sentiers;
  • Nunavut

The Igliniit Project brought together Inuit hunters and geomatics engineering students during the International Polar Year (IPY) to collaborate on the development and testing of a new integrated GPS/PDA/mobile weather station technology for observing and monitoring the environment. Part of the larger Inuit Sea Ice Use and Occupancy Project (ISIUOP), the Igliniit Project culminated in a tangible product that is the direct result of combined scientific and Inuit knowledge, ingenuity, and engineering. This paper describes the Igliniit Project and examines the resulting technology as (i) an artifact of Inuit knowledge, science and engineering collaboration; (ii) a tool for meaningful engagement of Inuit in environmental science and community-based monitoring; (iii) a new approach and tool in the field of indigenous mapping; and (iv) an example of one technology in the expanding ecology of technologies in everyday Inuit life. The technology requires improvements in hardware and further development of supporting systems such as data management and mapping capability, but there is potential for the Igliniit Project approach and system to have wide appeal across the North for a variety of applications including environmental monitoring, wildlife studies, land use mapping, hazards research, place names research, archaeological and cultural inventories, and search and rescue operations.

Le Projet Igliniit: les chasseurs inuits rendent compte de la vie nomade pour cartographier et suivre l’évolution des changements dans l’Arctique

Le projet Igliniit rassemblait des chasseurs inuits et des étudiants en génie géomatique au cours de l’Année polaire internationale (API) en vue de collaborer à l’élaboration et à l’expérimentation d’une nouvelle technologie comprenant un assistant personnel/ordinateur portable équipé d’un système de positionnement global intégréà une station météorologique et qui est conçue pour observer et suivre l’évolution de l’environnement. Igliniit s’inscrit dans le cadre du Projet d’utilisation et d’occupation des glaces marines par les Inuits. Les travaux ont débouché sur la réalisation d’un produit concret qui résulte de la complémentarité entre les connaissances, le savoir-faire et l’ingénierie des Inuits et des scientifiques. Traçant d’abord les grandes lignes du projet Igliniit, cet article aborde la technologie qui en découle sous quatre angles: (i) un objet de connaissances, de science et d’ingénierie issu de la collaboration avec des Inuits; (ii) un instrument permettant la participation valable des Inuits dans les sciences environnementales et la surveillance communautaire; (iii) l’ajout d’une méthode et d’un instrument dans le domaine de la cartographie autochtone; et (iv) un exemple montrant l’usage d’une technologie parmi de nombreuses nouvelles technologies présentes dans la vie quotidienne des Inuits. Le potentiel de cette technologie dépend des améliorations apportées au matériel informatique et de l’élaboration continue des systèmes de soutien tels que la gestion des données et les capacités de cartographie. L’approche et le système développés dans le cadre du projet Igliniit pourraient s’étendre partout dans le Nord et être utilisés dans une vaste gamme d’applications dont la surveillance environnementale, les études sur la faune sauvage, la cartographie de l’occupation du sol, la détection des risques naturels, la recherche toponymique, les inventaires archéologiques et culturels, ainsi que les opérations de recherche et de sauvetage.