SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • Inuit;
  • hunting;
  • climate change;
  • vulnerability;
  • adaptation
  • Inuit;
  • chasse;
  • changements climatiques;
  • vulnérabilité;
  • adaptation;
  • méthodologie;
  • recherche participative communautaire

The last decade has witnessed a proliferation of research into the human dimensions of climate change in the Arctic. Much of this work has examined impacts on subsistence hunting, fishing, and trapping among Canadian Inuit communities. This scholarship has developed a baseline understanding of vulnerability and adaptation, drawing upon interviews with community members and stakeholders to identify and characterize climatic risks and adaptive strategies. To further advance this baseline understanding, new methodologies are needed to complement existing research if we are to capture the dynamic nature of how climate change is experienced and responded to, and fully engage communities as equal partners. Longitudinal studies, community-based monitoring, and targeted adaptation research offer significant promise to advance understanding. These methodologies provide a strong basis for developing meaningful partnerships with communities, the co-production of knowledge, and empowerment for adaptation: essential components of community-based participatory research.

La vulnérabilité au changement climatique et les recherches sur l’adaptation dans le domaine de la subsistance chez les Inuits au Canada : Orientations pour les recherches à venir

Au cours de la dernière décennie, les dimensions humaines du changement climatique ont pris de plus en plus d’importance dans les recherches sur l’Arctique. La plupart des travaux se sont intéressés à leurs effets sur la chasse, la pêche et le piégeage de subsistance au sein des collectivités inuites du Canada. Une enquête menée auprès des membres des collectivités et des parties prenantes a permis d’acquérir les connaissances nécessaires à une compréhension de base de la vulnérabilité et de l’adaptation en vue d’identifier et de fournir une description des risques climatiques et des stratégies d’adaptation. L’amélioration de la compréhension de base passe par de nouvelles méthodologies requises pour compléter les recherches afin de mieux connaître la nature dynamique des conditions du changement climatique auxquelles les collectivités sont confrontées et s’efforcent de s’adapter, tout en garantissant leur pleine participation en les considérant comme des partenaires égaux. Grâce aux études longitudinales, à une surveillance communautaire, et aux recherches ciblées sur l’adaptation, on peut espérer faire progresser les connaissances. Ces méthodologies serviront d’assise solide pour renforcer des partenariats fructueux avec les collectivités, pour la coproduction de connaissances, et pour renforcer l’autonomie en faveur de l’adaptation. Bref, nous élaborons dans leurs grandes lignes les orientations de la recherche participative communautaire.