SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • secularization;
  • post-secularity;
  • urban;
  • redevelopment
  • laïcisation;
  • post-laïcité;
  • urbain;
  • redéveloppement

Research on secularization has increased in recent years, particularly amongst urban geographers. Yet the debate is still dominated by competing theories that generally fail to account for the many institutions that impede and facilitate religiosity on the urban landscape. This article is about the role that land use planning regulations have had on changes to the religious landscape in Toronto. The empirical focus is on former churches that have recently been converted to residential uses. The larger conceptual goal is to explore the extent to which these transitions affect the religious landscape in the city and to determine what they can tell us about broader processes of secularization.

Donner un nouveau sens à la conversion religieuse : les églises, le redéveloppement et la laïcisation à Toronto

Ces dernières années, un nombre grandissant de chercheurs, notamment parmi les géographes urbains, a mené des travaux sur la laïcisation. Pourtant, le débat demeure dominé par des théories concurrentes qui, de manière générale, ne correspondent pas aux discours des nombreuses institutions qui font obstacle ou favorisent la pratique d’une religion dans le milieu urbain. Le présent article s’intéresse au rôle qu’ont pu jouer les règlements d’urbanisme sur l’évolution du milieu religieux à Toronto. L’étude empirique porte sur les anciennes églises qui ont été récemment converties à des fins résidentielles. Sur le plan conceptuel, l’objectif est d’explorer ces mutations plus en profondeur afin d’établir dans quelle mesure elles se répercutent sur le milieu religieux dans la ville, et de déterminer en quoi elles peuvent nous renseigner sur les processus plus vastes de la laïcisation.