Making news and making space: Framing Vancouver's Downtown Eastside

Authors


Nicholas Blomley, Department of Geography, Simon Fraser University, Burnaby, BC V5A 1S6. Email/Courriel: blomley@sfu.ca

Abstract

How is inner city space represented and by whom? Drawing from an extensive framing analysis of print media portrayals of Vancouver's Downtown Eastside between 1996 and 2008, we offer a detailed assessment of the predominately negative portrayal of the neighbourhood, and the centrality of three frames: medicalization, criminalization, and socialization. Certain social actors are given a privileged position in the media in the representation of the inner city. Outsiders are privileged over insiders, with the neighbourhood constituted as a problematic space and its residents as passive victims. The effect is to further the stigmatization of an already marginalized neighbourhood, and to accentuate the disempowerment of its residents.

Abstract

Faire la une et faire de l’espace : La représentation du quartier Downtown Eastside de Vancouver

De quelle manière et par qui l’espace des quartiers centraux défavorisés est-il représenté? Des enseignements sont tirés d’une analyse approfondie de la représentation par la presse écrite du quartier Downtown Eastside de Vancouver de 1996 à 2008 afin de proposer une évaluation détaillée du portrait globalement négatif du quartier, portrait qui repose sur trois principaux «cadres» : la médicalisation, la criminalisation et la socialisation. Certains acteurs sociaux se voit offrir par la presse écrite une position dominante dans la façon de représenter les quartiers centraux défavorisés. On privilégie les acteurs venant de l’extérieur aux dépens de ceux issus du milieu alors qu’on accentue l’image d’un quartier à problèmes et de résidents victimes passives. Il en découle une amplification à la fois de la stigmatisation d’un quartier déjà marginalisé et de l’impuissance de ses résidents.

Ancillary