EFFECTS OF TANNINS ON GROWTH AND DIGESTION IN TWO SPECIES OF PAPILIONIDS

Authors


Abstract

The effects of tannins on growth and digestion were compared in two species of swallowtail caterpillars — Papillio polyxenes, a specialist on Umbelliferae that normally does not encounter tannins in nature, and P. glaucus, a generalist whose hostplant range includes tanniniferous tree species in several families. In one experiment, tannin extracted from Liriodendron tulipifera, a P. glaucus foodplant, was applied to leaves from hostplants on the two species; tannin in the diet caused greater mortality in P. polyxenes but failed to do so in P. glaucus. In a second experiment, tannins did not affect digestion, growth rate or nitrogen utilization in either species over a 24-hour period. These findings are inconsistent with the proposed mechanism of digestibility reduction by tannins and, moreover, demonstrate that some degree of counteradaptation is possible in coevolved species. Tannins may thus possess toxic properties other than digestibility reduction.

RÉSUMÉ

Effets de tanins sur la croissance et la digestion de deux espèces de papilionides

La comparaison a porté sur les effets des tanins sur la croissance et la digestion de deux espèces, Papilio polyxenes, spécialiste d'Ombellifères qui ne rencontre pas normalement de tanins dans la nature, et P. glaucus, généraliste dont les plantes hôtes comprennent des espèces d'arbres tanifères de plusieurs familles. Dans une expérience, des feuilles de plantes hôtes des deux espèces ont été traitées par du tanin extrait de Liriodendron tulipifera, consommé par P. glaucus; ce tanin dans l'aliment a provoqué une forte mortalité chez P. polyxenes mais a été sans effet sur P. glaucus. Dans une second expérience, les tanins n'ont pas modifié la digestion, le taux de croissance et l'utilisation d'azote par ces espèces pendant une période de 24 heures. Ces résultats ne concordent pas avec les mécanismes de réduction de la digestibilité envisagés pour les tanins, et, par ailleurs, démontrent qu'un certain degré de contreadaptation est possible chez des espèces ayant coévolué. Les tanins peuvent alors posséder quelques propriétés toxiques différentes de la réduction de la digestibilité.

Ancillary