SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • Neuroptera;
  • Chrysopidae;
  • prey selection;
  • behavior;
  • predation;
  • predator;
  • Heliothis;
  • Aphis gossypü

Abstract

The predaceous larvae of Chrysoperla rufilabris (Burmeister) exhibited some success-motivated searching, particularly when feeding on Heliothis virescens (F.) eggs, but handling time did not decrease with experience. Handling time for H. virescens larvae was more than twice that for eggs. H. virescens larvae were preferred to cotton aphids (Aphis gossypü (F.)) while aphids were preferred to H. virescens eggs. C. rufilabris larvae exhibited a linear functional response to the three prey types tested, over the prey densities tested.

Résumé

Temps de manipulation, choix des proies et réactions fonctionnelles de Chrysoperla rufilabris au laboratoire

C. rufilabris (Burmeister) est commun dans des habitats variés de différentes parties des USA. Les larves sont prédatrices et attaquent presque tous les insectes au corps mou. Sa prospection est orientée quand il s'alimente sur des œufs et les premiers stades d'Heliothis virescens F. mais pas lorsqu'il consomme Aphis gossypii F. Le temps de manipulation par C. rufilabris n'est cependant pas modifié par la consommation antérieure de proies ces types. Il dépend du type de proie: il est plus de 2 fois plus long avec les chenilles d'H. virescens qu'avec ses œufs. Les larves de C. rufilabris sont des prédateurs généralistes ayant des préférences lorsqu'elles ont le choix: les chenilles d'H. virescens sont préférées aux pucerons du coton, et ceux-ci aux œufs de H. virescens. Elles présentent une réaction fonctionnelle linéaire pour tous les types de proies, à toutes les densités examinées.

C. rufilabris constitue un potentiel intéressant pour la lutte biologique avec des interventions inondatrices contre de nombreux insectes nuisibles. Cependant, des mises au point techniques sont nécessaires pour obtenir une production de masse économique et des méthodes de libération dans la nature efficaces.