SEARCH

SEARCH BY CITATION

In this paper, we present the economic determinants of the optimal length of a carbon offset contract. We find that because of a declining capacity of the soil to sequester carbon, the optimal length of the carbon contract is finite (the marginal benefit of remaining in the contract is declining over time, whereas marginal opportunity cost is rising). We also explore the effect of varying key parameter values on the optimal length in the contract. If the contract requires the farmer to sequester at a higher rate, the farmer chooses the contract for a shorter length of time, and this may decrease rather than increase social welfare. If society places a higher value on carbon accumulation, the contract is chosen for a longer length of time. Finally, if both the farmer and society have a higher discount rate, the model provides a somewhat surprising result. The overall time in the contract, and benefits from carbon accumulation are higher when the common discount rate is higher.

Dans le présent article, nous présentons les déterminants économiques de la durée optimale d'un contrat de contrepartie de la fixation du carbone. Nous avons trouvé qu'en raison de la diminution de la capacité du sol à séquestrer le CO2, la durée optimale du contrat de contrepartie du carbone est limitée (l'avantage marginal de la poursuite du contrat diminue avec le temps, tandis que le coût de renonciation marginal augmente). Nous avons également examiné les répercussions de la variation des valeurs des paramètres clés sur la durée optimale du contrat. Si le contrat exige que le producteur augmente le taux de séquestration du CO2, le producteur peut choisir de diminuer la durée du contrat, ce qui peut contribuer à diminuer le bien-être collectif plutôt qu'à l'augmenter. Si la société accorde une grande valeur à l'accumulation du carbone, la durée du contrat est plus longue. Finalement, si le producteur et la société disposent d'un taux d'escompte élevé, le modèle donne des résultats quelque peu étonnants. La durée totale du contrat et les avantages liés à l'accumulation de carbone sont plus élevés lorsque le taux d'escompte courant est élevé.