SEARCH

SEARCH BY CITATION

The present study deals with asymmetric price transmission (APT) along the fish value chain by using a consistent threshold autoregressive (consistent TAR and momentum-threshold autoregressive [M-TAR]) model. A nonzero threshold captures strategic behaviors and adjustment costs that are not observable with small price changes around a zero threshold. Fish farming, because of greater control over supply, is expected to produce less asymmetry than wild harvesting. Asymmetry is notwithstanding found for both wild cod and farmed salmon marketed in France, but only with consistent thresholds and operating in opposite ways. The results are discussed with regard to the trade restrictions imposed by the Common Fisheries Policy.

Cet article traite de l’asymétrie de transmission des prix (ATP) dans la filière des produits de la mer en utilisant un modèle autorégressif à effet de seuil (consistent TAR et M-TAR). Un seuil non nul permet de révéler certains comportements stratégiques et des coûts fixes d’ajustement qui ne seraient pas observables sur de faibles variations de prix autour d’un seuil nul. On s’attend à ce que l’aquaculture, en vertu d’un degré de contrôle supérieur sur l’offre, engendre une plus faible asymétrie comparativement à la production halieutique. Une asymétrie de transmission est néanmoins observée à la fois dans le cas du cabillaud sauvage et du saumon d’élevage commercialisés en France, mais uniquement à partir de seuils endogènes et l’ATP agissant en sens opposé. Les résultats sont commentés au regard des restrictions commerciales imposés par la Politique Commune des Pêches européenne.