SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • Keywords: seamount phosphorite;
  • X-ray fluorescence;
  • chemical composition
  • phosphorite de mont sous marin;
  • fluorescence X;
  • composition chimique

In this paper, a method developed to determine the major, minor and trace elements, including carbon and the four halogens, in seamount phosphorite involving a modern XRF spectrometry technique is described. Ultra-fine (99% v/v < 40 μm) powder samples (4 g) were directly pressed into pellets (Φ= 30 mm). For elements having an analytical line lower in energy than the energy of Fe Kα line absorption edge, the inter-element absorption-enhancement effects were corrected using an influence coefficient method. For the other elements, the matrix effects were corrected using the ratio of element peak to Rh Kα Compton peak (for I, Rh K|3 Compton peak was used instead). The relative standard deviation was smaller than 1.0% for the major elements (except C, Na and Cl). The detection limit levels of C, F, Cl, Br and I were 30, 20, 0.8, 0.2 and 0.3 (μg g−1 respectively for 100 s count time of background. The accuracy of this method was tested by evaluating determinations on three certified reference materials. The direct analysis of major and minor elements in geological materials by pressed pellet without any chemical procedures makes XRF spectrometry a particularly environment-friendly analytical technique.

Dans cet article, une methode de determination des elements majeurs, mineurs et en trace, incluant le carbone et les quatre halogènes, appliquée à des phosphorites de monts sous marin, a été développée à partir d'un appareil de fluorescence X moderne. Quatre grammes de poudre d'echantillon, trés fine (99% vol < 40 μm), sont directement pressés en une pastille (Φ= 30 mm). Pour les éléments ayant une ligne analytique d'énergie inférieure à I'énergie de la limite d'absorption de la ligne Fe Kα, les effets inter-éléments d'absorption ou d'amplification ont été corrigés en utilisant la méthode des coefficients d'influence. Pour les autres éléments les effets de matrice ont été corrigés en utilisant le rapport du pic considéré avec le pic Rh Kα Compton, (pour I, le pic Rh KβCompton a été utiliséa la place du précédent). Les déviations standards relatives sont inferieures à 1.0% pour leséléments majeurs, (sauf pour C, Na et Cl). Les limites de detection de C, F, Cl, Br et I sont de 30, 20, 0.8, 0.2 et 0.3 μg g−1 respectivement, pour un temps de comptage du bruit de fond de 100 s. La justesse de cette méthode a été vérifiée par I'analyse de trois Matériaux de Référence Certifies (CRM). La possibilité d'analyse directe d'éléments majeurs et mineurs dans des matériaux géologiques, sur des pastilles compactées, sans autre procédure chimique, fait de la technique XRF une technique analytique particulièrement respectueuse de I'environnement.