Get access

Les risques d'invalidité: le cas de l’Argentine

Authors


  • Une précédente version de cet article a été présentée en 2007 lors de la IX Jornadas de la Asociación de Estudios de Población Argentina (AEPA), ciudad de Córdoba, Argentine, et au 29e Congrès international des actuaires (ICA 2010), au Cap, en Afrique du Sud, en 2010. Les auteurs souhaitent remercier les trois lecteurs anonymes qui leur ont fait part de leurs commentaires.

Adresses pour correspondance: Matías Belliard, Administración Nacional de la Seguridad Social (ANSES), Tucumán 500 (1049), Buenos Aires, Argentine; courriel: mbelliard@anses.gov.ar. Carlos Grushka, Administración Nacional de la Seguridad Social (ANSES), Tucumán 500 (1049), Buenos Aires, Argentine; courriel: cgrushka@anses.gov.ar. Marcelo De Biase, Administración Nacional de la Seguridad Social (ANSES), Tucumán 500 (1049), Buenos Aires, Argentine; courriel: mdebiase@anses.gov.ar.

Résumé

Le présent article analyse les risques d'invalidité auxquels sont exposés les travailleurs qui cotisent au système argentin de sécurité sociale intégré (Sistema Integrado Previsional Argentino — SIPA). D'après nos données, issues des dossiers administratifs qui vont de 2000 à 2006, 1,46 travailleur sur 1000 est devenu invalide au cours de cette période. Le risque d'invalidité est plus élevé pour les hommes que pour les femmes, mais augmente avec l'âge dans les deux cas. Les chiffres ont également été ventilés en fonction des pathologies et du régime de sécurité sociale, en tenant compte de l'âge et du sexe des assurés concernés.

Ancillary