SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Despite all the attention paid to the topic of policy analysis, the actual work of policy analysts in government is little investigated and little known (Colebatch 2005, 2006a, 2006b; Colebatch and Radin 2006). This is true not only at the national level, which has been the subject of most existing studies, but especially at the sub-national level, where substantial powers rest. In order to address this gap, this article presents evidence from the first, large-scale set of surveys of Canadian federal, provincial and territorial policy analysts, examining the similarities and differences in their policy work. While many similarities exist in areas related to overall governance trends, such as consultation and participation work overtaking more technical policy evaluations, there are significant differences in the nature of policy work and attitudes, which are linked to the lesser autonomy from political masters experienced by sub-national analysts. The results suggest that sub-national policy work must be studied carefully in its own right.

Sommaire

Malgré toute l'attention accordée à l'analyse des politiques, le travail des analystes de politiques au gouvernement n'a été que très peu étudié et est peu connu (Colebatch 2005, 2006a, 2006b; Colebatch et Radin 2006). Cela est vrai non seulement à l'échelle nationale, ce qui a fait l'objet de la plupart des études existantes, mais plus particulièrement à l'échelle infranationale, où les gouvernements détiennent d'énormes pouvoirs. Pour remédier à cette lacune, cet article présente des témoignages de la première série de sondages à grande échelle menée auprès des analystes de politiques fédéraux, provinciaux et territoriaux du Canada, qui examine les similarités et les différences dans le travail d'élaboration des politiques. Alors que de nombreuses similarités existent dans les domaines liés aux tendances de gouvernance en général, comme le travail de consultation et de participation dépassant des évaluations de politiques plus techniques, il existe également d'importantes différences dans la nature du travail d'élaboration de politiques et dans les attitudes, qui sont liées au fait que les analystes infranationaux jouissent de moins d'autonomie que les maîtres politiques. Les résultats laissent entendre que les études de politiques à l'échelle infranationale doivent être examinées attentivement en tant que tel.