SEARCH

SEARCH BY CITATION

L'auteur a utilisé des chiffres du recensement et des données recueillies au cours d'enquêtes sociales afin de comparer le niveau de vie des immigrants d'après-guerre ág celui des autres Canadiens et à celui dont ces immigrants jouissaient dans leur pays d'origine avant de le quitter. Si l'on tient compte d'une période initiale d'adaptation chez les immigrants, ceux-ci ont un revenu comparable à celui des autres Canadiens de meme profession. La vaste majorité des immigrants sont d'opinion qu'ils jouissent d'un niveau de vie plus élevé au Canada que dans leur pays d'origine. La marge tend cependant à s'ameniser en raison de la prosperité croissante qu'ont connu la Grande-Bretagne et l'Europe au cours des dernières années.