Get access

Structural Determinants of Consensus and Cohesion in Complex Organizations

Authors


  • *A version of this paper was presented at the annual meeting of the Canadian Sociology and Anthropology Association, Calgary, June 1968. I wish to acknowledge financial assistance from McGill University and the Canada Council.

Abstract

Les réactions collectives, à l'occasion de tensions qui se manifesteraient dans des sous-unités d'organisation sociale complexe, varieraient en nombre et en caractère selon le niveau du consensus et la puissance relative des sousunités. Le niveau de consensus et le degré de cohésion, ce dernier étant associé au consensus, seraient fonction de la différentiation des rôles et la fréquence des interactions au sein des sous-unités. A mesure que la différentiation des rôles et que le taux des interactions sont déterminés par la technicité, ce type d'organisation même influence les réactions collectives en face de tensions. Des données recueillies dam une firme industrielle canadienne indiquent que le consensus s'associe à la densité des effectifs plutôt qu'à la différentiation des rôles, alors que le degré de cohésion s'associe plus à la différentiation qu'à la densité des effectifs. Le consensus et la cohésion semblent s'interposer dans les rapports entre la satisfaction au travail et le rendement, l'absentéisme et le roulement du personnel.

Ancillary