SEARCH

SEARCH BY CITATION

Le phénomène du rangement sélectif (“stacking”) qui correspond à une presence ou à une absence disproportionnée sur une équipe de joueurs possédant certains traits innés fait l'objet d'une analyse empirique comparée dans le domaine du football canadien et américain. De plus on examine la pratique du rangement sélectif dans la Ligue canadienne de Football par rapport à Porigine raciale. On compare deux modèles théoriques, l'un basé sur la centralité dans l'organisation et l'autre base sur l'orientation des tâches primaires-secondaires, afin de connaître leur utilité dans la compréhension de la pratique du rangement sélectif et de leurs implications particulières.

The phenomenon of “stacking,” the disproportionate presence or absence of players defined by a particular ascribed characteristic, is empirically examined in the comparative context of professional football in Canada and the United States. Additionally, the ascribed characteristic of national origin is examined in terms of stacking patterns in the Canadian Football League. Two models, organizational centrality and primary-secondary task-orientation are compared theoretically as to their utility in explaining stacking practices, and the implications are considered.