SEARCH

SEARCH BY CITATION

Bien que la théorie du moi de George Herbert Mead soit considérée comme l'une des contributions les plus importantes au développement des sciences du comportement, la place de cette théorie dans le processus d'évolution des idées de Mead demeure peu connue. Par le biais d'une analyse des travaux de Mead, cet article conçoit cette théorie comme étant la convergence de ses intérêts en biologie, dans la réforme scolaire, en philosophic en psychologie, et en sociologie. On y discute également les conséquences de cette constatation sur les théories contemporaines du moi.

While George Herbert Mead's theory of self is recognized as one of the leading contributions to the development of the behavioural sciences, the position of this theory relative to the maturation of Mead's own idea system is unexplored. Through an analysis of the works of Mead, this paper examines the theory as a convergence of his interests in biology, educational reform, philosophy, psychology, and sociology. Also discussed are the implications of this fact for contemporary theories of the self.