ATTRACTIONINTERPERSONNELLE DANS UN GROUPE MULTI-ETHNIQUE

Authors


  • *L'auteur remercie E.C. Hughes pour ses conseils quant à l‘étude de la dimension ethnique dans les relations sociales; J. Sawyer pour son indispensable collaboration méthodologique; G. Laurin pour ses commentaires judicieux; les résidents et les autorités de la Maison Internationale pour leur coopération. Ce projet a été rendu possible grace à des octrois de la National Science Foundation (EU) et du Conseil des Arts du Canada.

Abstract

This research studies interpersonal attraction among a multi-ethnic group composed of 324 students, men and women, who lived in a university residence. A correlational and multiple regression analysis shows the relationship between different levels of attraction in pairs of individuals (these pairs being the unit of analysis), and degrees of homogeneity in these pairs with regard to nationality, length of residence, and proximity of residence. The results confirm balance theory: in both groups of women and groups of men interpersonal attraction is linked with similarity and reciprocity of choice. Relationships between men and women depend on different types of similarity.

Dans cette recherche l'attraction interpersonnelle est étudiée chez un groupe multi-ethnique composé de 324 étudiants, hommes et femmes, habitant une résidence universitaire. Une analyse de corrélation et de régression multiple met en relation différents niveaux d'intensité dans rattraction de paires d'individus (les paires étant ici les unités d'analyse), et l'homogénéité de ces paires quant à la nationalité, l'ancienneté, et la proximité résidentielle. Les résultats confirment la théorie de l'équilibre (balance theory); dans les groupes masculins et féminins l'attraction interpersonnelle est liée à la similarité et à la réciprocité des choix. Les relations entre hommes et entre femmes dépendent de différents types de similarité.

Ancillary