SEARCH

SEARCH BY CITATION

L'importance de 1'idéologie dans les processus qui résultent dans l'arrangement des relations sociales est un attribut distinctif de ce genre de societé. Tant historiquement que dans le présent les femmes ont été exclues de la production des formes de pensée, des images et des symboles dans lesquels leur expérience et leur relations sociales sont exprimées et organisées. La notion d'idéologie telle qu'originalement formulée par Marx et Engels oriente l'attention sur le contrôle de la création idéologique par une classe dirigeante, et sur la façon dont les idées et images sont imposées sur d'autres dont les perspectives, intérèts, et expériences ne sont pas représentés. Ce sont presqu'exclusivement des hommes qui occupent les positions d'où les idéologies sont produites et contrôlées. Ce sont par conséquent leurs perspectives et intérêts qui sont représentés. Une série de situations historiques de répression illustrent la façon dont les femmes ont été activement, et parfois brutalement exclues. Des données sur la situation actuelle des femmes dans le système d'éducation au Canada offrent une description de pratiques institutionalisées par lesquelles les femmes sont exclues des positions d'influence et de contrôle dans les structures idéologiques. En plus, des études révèlent que dans l'ensemble on donne autoritéà ce que les hommes disent et on déprecie ce que les femmes disent. La métaphore du ‘cercle’ sert à décrire le contrôle du développement idéologique en restreignant la participation aux personnes dûment autorisées. Les femmes comme catégories sociales ne s'y trouvent pas. Ceci s'observe au niveau de l'interaction directe. Des études décrivent des modèles distinctifs de conversations où la part des femmes dans l'évolution des sujets est restreinte. La conséquence de ces exclusions est que les connaissances et les modes de pensées établies considèrent les femmes comme des objets. La perspective des hommes est devenue, dans le contexte académique, institutionalisée comme le ‘domaine’ ou la ‘discipline.’ Ceci est vrai pour la sociologie comme pour d'autres entreprises intellectuelles. On propose en conclusion que les disciplines académiques requièrent une critique majeure et doivent être repensées. Pour la sociologie ceci implique la construction d'une sociologie pour plutôt que de la femme et de la position des femmes dans la société.

A distinctive feature of this form of society is the significance of ideology in the processes of ordering its social relations. Women have historically and in the present been excluded from the production of the forms of thought, images, and symbols in which their experience and social relations are expressed and ordered. Marx and Engels' original account of ideology is used to focus on the control of ideological production by a ruling class, and on how ideas and images are thus imposed on others whose perspectives, interests and experience are not represented. Those who occupy the positions from which ideologies are produced and controlled are almost exclusively men. It is therefore their perspectives and interests which are represented. A series of historical instances of repression illustrate how women's exclusion has been an active and sometimes brutal process. For contemporary Canada, data on the position of women in the educational system describe institutionalized practices which exclude women from positions of influence and control in ideological structures. Further, studies are cited showing a general pattern which constitutes what men say as authoritative and depreciates what women say. The metaphor of a ‘circle’ is used to describe the control of ideological development through restricting participation to properly authorized persons. Women as a social category are not among them. This is observable at the level of face-to-face interaction. Studies describe distinctive patterns of interpersonal talk which restrict women's part in the development of topics. The consequence of these exclusions is that the established knowledges and modes of thinking constitute women as objects. The perspective of men has become in the academic context institutionalized as the ‘field’ or ‘discipline.’ This is true of sociology as of other intellectual enterprises. The conclusion proposes that a major critique and rethinking of academic disciplines is needed. In sociology this means constructing a sociology for rather than of women and from the position of women in society.