SEARCH

SEARCH BY CITATION

Although it had been present in the French West Indies since 1918, it was not until the beginning of the 1960s that the Seventh-Day Adventist Church began to nourish—a development paralleling that of other new churches like the evangelical churches or the Jehovah's Witnesses and reflecting far-reaching changes in French West Indian society, especially after Martinique, Guadeloupe and Guiana became French overseas departments. In particular, the conversion of several thousand Martinicans will be seen as a mechanism by which the lower classes are able to adapt to far-reaching socio-economic changes.

Bien que présente aux Antilles françaises depuis 1918, l'Eglise des Adventistes du Septième Jour n'a connu de réel succès qu'au début des années 1960. Le développement de cette Eglise parallèlement au développement d'autres Eglises nouvelles comme les Eglises évangéliques ou des Témoins de Jéhovah est a situer par rapport aux transformations profondes qu'a connu la société des Antilles françaises et ce particulièrement depuis la promotion de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Guyane au rang de départements français d'Outre-Mer. La conversion de plusieurs milliers de Martiniquais en particulier devra être comprise comme un moyen culturel d'adaptation à des changements socio-économiques profonds pour les classes défavorisées.