SEARCH

SEARCH BY CITATION

Factorial analysis has been widely employed in the study of the socioecological, urban stratification structure. Historically, the principal component has been the most used method even if it is not the most appropriate, considering the nature of the data available from censuses for this kind of study. A study of the socioecological stratification structure of five cities in Quebec, with data from the 1971 Canadian census, serves to illustrate the consequences of using the principal component and principal axes, ALPHA and IMAGE factoring with oblique and orthogonal rotation. No significant differences were found between the factorial solutions, but given the implicit and explicit hypotheses of the study, the ALPHA method of factoring the correlational matrix seems to be the more acceptable choice. Generally, the researcher should choose the method of factoring which is most appropriate to the hypothesis.

L'analyse factorielle est une méthode couramment utilisée dans les études de stratification socioécologique des territoires urbains. La méthode par composantes principales a été historiquement la plus employée sans qu'elle soit pour autant la plus appropriée aux types de données utilisées. A partir des résultats d'une étude de la stratification socio-écologique de cinq villes du Québec, depuis dix variables prises dans le recensement du Canada de 1971, les conséquences de l'utilisation des méthodes de factorisation par composantes principales, par axes principaux, ALPHA et IMAGE avec rotation oblique et orthogonale sont étudiées. Dans le cas en espèce, aucune différence notable n'apparaît dans l'interprétation des solutions factorielles. Cependant, étant donné les hypothèses explicites et implicites de l'étude, la méthode ALPHA apparaît la plus acceptable. De façon générale, le chercheur doit baser son choix d'une méthode de factorisation en fonction de ses hypothèses.