SEARCH

SEARCH BY CITATION

Le but de cette recherche est de démontrer les liens directs entre I'activité de protestation des fermiers individus de l'Alberta et le mécontentement économique, les croyances populaires et l'aliénation politique.

Le présent rapport de ces trois thèmes prééminents dans les récits des mouvements agraires des prairies canadiennes avant 1950 - le mécontentement économique, les croyances populaires et I'alienation politique découle des structures contemporaines de l'agriculture. Plus précisement, on prétend que les structures de I'agriculture d'aujourd'hui facilitent au même niveau I'activité de protestation.

Des analyses statistiques de données recueillies sur 133 fermiers de I'Alberta en 1974 rapportent deux conclusions importantes. Premièrement, la privation économique, les attitudes populaires et l'aliénation politique sont reliées a I'activité de protestation. Deuxièment, les voies de l'activité de protestation sont différentes pour les fermiers plus agés (45 ans et plus) que pour les plus jeunes (moins de 45 ans). Pour les plus vieux fermiers, être membres d'une union de protestation est en fonction d'une privation future anticipée, d'une conformité idéologique, et d'une éloignement du gouvemement provincial. Pour les plus jeunes fermiers une privation relative quant aux aspirations aussi bien qu'à I'éloignement politique sont des facteurs puissants qui les portent à devenir membres.

The purpose of this research is to demonstrate the direct links between the protest activity of individual Alberta farmers and economic discontent, populist beliefs, and political alienation. The current relevance of the three themes preeminent in accounts of agrarian movements on the Canadian prairies prior to 1950 - economic discontent, populist beliefs, and political alienation - derives from the contemporary structure of farming. More specifically, it is claimed that the structure of farming today equally facilitates protest action.

Statistical analyses of data gathered on 133 Alberta farmers in 1974 yield two important findings. First, economic deprivation, populist attitudes, and political alienation are linked to protest activity. Second, the ‘paths’ to protest activity differ for older (45 years and over) and younger (under 45 years) farmers. For older farmers, membership in a protest union is a function of anticipated future deprivation, of ideological congruence, and of estrangement from the provincial government. For younger farmers, relative deprivation with respect to aspirations as well as political estrangement are potent factors inducing membership.