SEARCH

SEARCH BY CITATION

Les professeurs de musique doivent typiquement faire face à deux modèles conflictuels de socialisation: ceux qui reproduisent, à travers un curriculum traditionnel de musique, les hypotheses et intérêts fermement ancrés dans les éléments puissants de la société, et ceux provenant de l'intérêt manifesté par de nombreux étudiants pour une musique qui réflète et exprime la nature personnelle et immédiate de leur propre statut marginal. Aussi bien le systeme scolaire que les professeurs se lancent dans des stratégies qui cherchent à réduire le potentiel du ‘heurt culturel’ en classe. Toutefois, sans se soucier de ces stratégies, les professeurs de musique continuent à agir comme représentants du contrôle social en se liant sans aucune critique aux différentes musiques à travers des concepts provenant de notations analytiques.

Music teachers typically experience two conflicting patterns of socialization: that which reproduces through traditional music curricula the deep-seated assumptions and interests of powerful elements in society, and that which derives from student interest in music which reflects and expresses the personal and immediate nature of their own marginal status. Both the school system and teachers engage in strategies which seek to reduce the potential for ‘culture clash’ in classrooms. However, regardless of such strategies, music teachers continue to act as agents of social control by relating uncritically to different musics through concepts derived from analytic notation.