State, class and capital

Demystifying the Westward Shift of Power

Authors


Abstract

Quoique l'idée d'un démplacement de pouvoir vers l'ouest du Canada puisse avoir, du point de vue régional, un certain attrait, les développements récents du capitalisme global et les implications qui en découlent pour l'économie politique canadienne amènent à envisager une autre interprétation. Alors que l'ancien pouvoir de la bourgeoisie industrielle du Canada central se fragmente de plus en plus par un procédé de deindustrialisation, ceci ne veut pas dire ipso facto que, du vide qui s'ensuit, surgit une bourgeoisie des ressources de l'ouest. Il existe des données pour prouver que les secteurs manufacturiers et miniers des Prairies sont plus contrôlés que ceux de toute autre région par des réseaux provenant, à l'origine, du Canada central et, par la suite, de l'extérieur du pays. Si l'on prend en considération les possibilités d'une base économique de l'ouest, comprenant le bâtiment, les services publics, les secteur tertiaire et financier, on peut conclure qu'elles n'empiètent pas sur la domination historique du Canada central, ne constituent une source unique de pouvoir régional. Finalement, le nouveau rôle de la bourgeoisie financière canadienne est ici examiné avec, pour conjecture, que son intégration dans l'ensemble global déterminera, éventuellement, un investissement, en ce qui concerne le rôle de ‘bâtir la province’, pour un fond d'état de réserve tel que l'AHSTF.

While the case for a westward shift of power in Canada may have some credence when viewed from a regional perspective, an examination of recent changes in class and capital structures in the context of global capitalism suggests an alternative interpretation. Under maturing imperialism, the manufacturing sector of Canadian industry is contracting, while greater profits are being extracted from the resource sector. Consequently, the industrial ruling class in Canada is becoming increasingly fragmented, while the financial bourgeoisie is ascendant. In this economic climate, state costs - at all levels - for support, debt, and development are increasing. At the same time, regional state development funds are being utilized more as investment capital, rather than as capitalization for regional industrialization.

Ancillary