The politics of occupational health and safety: interviews with workers' health and safety representatives and company doctors

Authors


Abstract

Cette étude examine les aspects de la production sociale des maladies professionnelles. Elle suggère que, définer les problèmes de maladies professionnelles principalement en termes d'agents toxiques à l'endroit du travail est mal à-propos. De plus, l'Etat et le régime médical ne peuvent être neutres dans leur médiation des conflits se rapportant aux conditions de santé et de sécurité professionnelles.

Se basant sur l'information obtenue auprès de représentants responsables de la santé et la sécurité des travailleurs, et de médecins de compagnies, en Ontario, l'étude met le point sur les obstacles auquels les travailleurs font face dans leur poursuite de ces questions. Ces obstacles relèvent du contrôle, par le capital, de la main-d'œuvre et de son évolution, de la manière dont l'Etat et le régime médical ont servi les intérêts des employeurs, et le peu d'importance, relatif, que les syndicats ont souvent accordéà la santé et la sécurité professionnelles.

Ancillary