SEARCH

SEARCH BY CITATION

L'article présente une analyse des cinq principaux musées Freilicht en Autriche en tant qu'idéologies visuelles du passé rural du pays. L'analyse se concentre sur le cadre du musée dans le paysage rural, l'assemblage de structures en groupes régionaux et la présentation de batiments individuels qui ensemble transmettent une image idéalisée et peu représentative de l'existence rurale traditionnelle, les auteurs n'étant pas forcement d'accord sur ce point. L'article montre ensuite que l'éventail des interprétations de cette image par les visiteurs est contrainte en outre par le matériel visuel et écrit des publications du musée et par l'omission d'informations contextuelles qui pourraient contredire le message official. En conclusion, le modèle autrichien est comparé aux approches choisies dans les musées en Allemagne, au Japon et en Corée pour montrer la manière dont la conservation de l'héritage rural peut servir des objectifs idéologiques différents et cependant demeurer un élément approprié dans les définitions hégémoniques de la réalité sociale.

The paper presents an analysis of the five major Freilichtmuseen in Austria as visual ideologies of the country's rural past. The analysis focusses on the museum setting in the rural landscape, the assembly of structures into regional clusters and the presentation of the individual buildings, which together are argued to convey an unrepresentative and idealized image of traditional rural existence. The paper then shows that the range of visitor interpretations of this image is additionally constrained by the visual and textual material in the museum publications and by the omission of contextual information that would contradict the official message. In conclusion the Austrian pattern is compared with the approaches taken in German, Japanese and Korean museums to show how rural heritage conservation may serve different ideological objectives yet remain an appropriated element in the hegemonic definitions of social reality.