SEARCH

SEARCH BY CITATION

Cet article compare des critiques des domaines interdisciplinaires d'économie politique et études culturelles. Il s'intéresse plus particulièrement à trois catégories de critiques: la crise du Marxisme, les challenges du féminisme et les calendriers politiques et discours public. La discussion est basée sur des exemples de recherche et l'exploitation de ressources en économie politique et de sociologie de l'éducation pour les études culturelles. L'argument présenté est que l'incorporation d'un concept renouvelé de communauté, en tant que site intermédiaire où les expériences locales et personnelles des individus se heurtent aux structures institutionnelles universalisantes de la société, servira à répondre à certaines critiques enregistrées contre ces deux domaines.

This paper compares critiques of the interdisciplinary fields of political economy and cultural studies. It focusses on three categories of critique: the crisis of Marxism, challenges of feminism, and political agendas and public discourse. The discussion is grounded in examples from resource exploitation research in political economy and the sociology of education for cultural studies. The argument is made that incorporating a renewed concept of community, as a mediating site where the local and particular experiences of individuals encounter the universalizing institutional structures of society, will serve to meet certain criticisms registered against both fields.