SEARCH

SEARCH BY CITATION

Dans cette communication, les auteurs présentent les données de leur étude des rapports entre le sexe et la division du travail chez les hommes et les femmes mariés de la péninsule Great Northern, une région isolée de Terre-Neuve où l'on vit de la pêche à la périphérie du capitalisme avancé. L'étude visait à déterminer dans quelle mesure la reproduction des ménages est structurée en fonction du sexe en analysant de manière détaillée les travaux domestiques non rémunérés des hommes et des femmes mariés. Les auteurs démontrent que les hommes et les femmes mariés ne participent pas du tout de la même façon à la construction des maisons et à d'autres activités de subsistence des ménages. La responsibilité qu'assument les hommes pour les travaux domestiques demeure à peu près la même, qu'il y ait ou non des enfants à la maison ou que leur femme ait ou non un emploi à l'extérieur du foyer. Contrairement à certaines autres analyses effectuées en milieu rural à Terre-Neuve, cette étude semble indiquer que les changements culturels et économiques plus globaux qui s'opèrent dans la péninsule n'ont pas fondamentalement modifié la division sexuelle du travail typique de l'organisation traditionnelle des ménages.

This paper reports our findings on the interconnection of gender and work among married men and women on the Great Northern Peninsula of Newfoundland, an isolated, fishing region dependent on primary production on the periphery of advanced capitalism. We explore the extent to which household reproduction is structured by gender through detailed analysis of the unpaid domestic labour activities of married men and women. We demonstrate that married men and women participate in dramatically different ways in house construction and other household subsistence tasks. We also show that neither the presence of children in the home nor the employment of wives outside the home leads to significant changes in men's responsibility for domestic tasks. In contrast with some other analyses of rural Newfoundland, our research suggests that more macro cultural and economic changes underway in the region have not fundamentally altered the sexual division of labour associated with traditional household organization.