Institutional completeness, ethnic organizational style and the role of the state: the Jewish, Italian and Greek communities of Montreal

Authors


  • *

    The authors would like to thank John Jackson and the CRSA anonymous reviewers for their comments on earlier drafts of this paper. This manuscript was received in June, 1990 and accepted in January, 1992.

Abstract

Les sociologues canadiens ont eu tendance à concevoir un état institutionnel complet en terme d'institutions ‘parallèles’ qui inhibent ou servent d'alternatives à la participation dans les institutions de la société‘en général’. Dans ce document, nous suggérons des prolongements à la notion d'un état institutionnel complet en examinant la relation entre les styles organisationnels développés par les communautés juive, italienne et grecque de Montréal et les politiques, lois et actions miees en oeuvre par le gouvernement québécois. À travers 1'étude des facteurs qui permettent ou inhibent le développement des écoles de jours ethniques de chaque communauté, nous décrivons les différentes formes d'état institutionnel complet dans ces différentes communautés. Notre recherche suggère également que les relations actuelles entre ces trois communautés et le gouvernement du Québec constituent un nouveau ‘contrat social’ dans lequel le gouvernement supporte la maintenance de la diversité ethnique en échange d'une mumission aux lois telles la francisation des fonctions et institutions communautaires.

Ancillary