SEARCH

SEARCH BY CITATION

Tout au long de la campagne qu'il a menée pour devenir chef du Parti Conservateur en 1983, Brian Mulroney a dénoncé le libre-échange. Peu de temps après, il fit volte-face et engagea le processus de négociation qui aboutit à un accord de libre-échange. Une minorité de canadiens était favorable à une telle entente, mais les Conservateurs remportèrent les éledions de 1988 et signèrent l'Accord de libre-échange avec les États-Unis. Comment expliquer cet enchdînement d'événements paradoxaux? L'auteur cherche à répondre à cette question capitale en présentant des données sur le degréélevé de concentration et d'intégration de la propriétééconomique qui, examinéà la lumière de la thérie du capital financier, améme à la conclusion que la classe capitaliste canadienne s'est renforcée au cours de la dernière décennie. La communication présente également des données sur l'affaiblissement des classes subordonnées au Canada. Cette double évolution est ensuite mise en relation avec le modèle dit de l'équilibre dee forces' afin d'expliquer les interventions de lÉtat canadien. Pour appuyer sa thèse, l'auteur compare les politiques canadiennes des annbés 1970 avec celles d'aujourd hui et fait des rapprochements entre l'Accord de libre-éhange canado-américain et l'Union économique européenne.

Brian Mulroney denounced Free Trade when he campaigned for the leadership of the Progressive Conservative party in 1983. Shortly afterward, he reversed his position and initiated the negotiations that produced a Free Trade agreement. More Canadians opposed this agreement than supported it, but the Progressive Conservatives won the 1988 election and implemented the Canada-United States Trade Agreement. Why did this paradoxical series of events happen? This paper attempts to provide an answer to this question. It documents a significant concentration and integration of economic ownership and goes on to relate these developments to the theory of finance capital to identify the increasing strength of the Canadian capitalist claes over the past decade. It also documents the weakening of Canadian subordinate classes. These twin developments are then related to the ‘Power Balance Model’ to explain the actions of the Canadian state. Comparisons of Canadian state policy between the 1970s and now, and of the Canada-United States Trade Agreement with European Economic Union, are shown to support the proposed explanation.