SEARCH

SEARCH BY CITATION

Les études dans lesquelles il est question des différences entre les régions du Canada mentionnent souvent un phénomène appelé le «syndrome des polarités»; il s'agit de la tendance à l'augmentation, d'est en ouest, des taux de plusieurs indicateurs sociaux, dont le divorce, le suicide et la criminalité. L'auteur de cette communication, estimant que ce syndrome appartient plutǒt à l'histoire, démontre que les taux de suicide et de divorce convergent dans toutes les régions canadiennes depuis 1921 et met cette tendance en relation avec les résultats d'une analyse récente des taux de criminalité régionaux.

The ‘syndrome of polarities’ whereby rates for social indicators such as divorce, suicide, and crime rise from east to west is often noted in studies of Canadian regional differences. There are, however, reasons to view this polarity as an historical remnant, and the paper shows a convergence in regional suicide and divorce rates since 1921. The trend is tied in with a recent analysis of regional crime rates.