SEARCH

SEARCH BY CITATION

Dans cette étude, nous examinons les répercussions sociales de la mondialisation dans une perspective culturelle. Notre analyse porte sur le conflit qui existe entre le discours sur la mondialisation et les priorités locales, entre les droits de l'individu et les engagements des pouvoirs publics ainsi que sur la difficulté de trouver de nouveaux points d'ancrage de l'identité culturelle dans un contexte où les frontières territoriales entre les États s'effacent et où les idées de progres, de modernité et d'évolution se sont érodées. Ces traits accompagnent la transformation amorcée dans le cadre des relations complexes et hégémoniques qui caractérisent aujourd'hui le système mondial. Ce conflit et ces problèmes demeurent un axe fondamental du débat politique. Nous suggérons que les différentes formes de participation se traduisent de diverses façons dans le champ de l'expression politique et dans Interprétation des exigences sociales et des droits, et influent sur la vie publique à la veille du XXIesiécle.

This article explores the social implications of globalization as cultural vision. Discussion bears upon the tension between the discourse of globality and local priorities, of individual rights and public commitments, and upon the problems of finding new ways for grounding identities as territorial state boundaries are weakened and the ideas of progress, modernity and evolutionary perspectives are eroded as part of a process of change initiated in the developed and hegemonic settings of the world system. It is claimed that these tensions and problems remain a crucial axis of political debate. It is suggested that different patterns of participation meld in manifold ways into recreated forms of political will and varied interpretations of social claims on and rights to affect the shaping of public life at the turn of the century.