SEARCH

SEARCH BY CITATION

Les ateliers visant à combattre le racisme se sont imposés de plus en plus au sein de divers organismes; ils constituent une importante façon d'analyser les rapports de force qui, sur place, ont pris une couleur raciale. En examinant la méthodologie des ateliers, celle qui invite les participants à livrer leurs expériences personnelles d'incidents à caractère raciste, nous examinerons comment on aborde les sujets d'identité raciale, de racisme et d'antiracisme, comment ces mêmes concepts sont intégrés dans la pensée collective et comment ils sont appliqués à léchelle sociale. La méthodologie qui consiste à circonscrire les témoignages et à en établir les relations est comparée à celle, analogue, des politiques et pratiques du multiculturalisme institutionnalisé. Nous proposons donc de nouveaux modèles d'intervention, y compris un modèle d'atelier sur l'antiracisme qui tire parti des politiques de coalition et de leur application pratique.

Because of their increasing presence in a variety of organizations, antiracist workshops have been significant in the recent history of antiracism, and are an important site for analysing local, racialized power relations. By reflecting on workshop practices that emphasize disclosure and display of personal experiences of racism, we may raise questions about how knowledge of racial identities, racism and antiracism is locally produced, understood, defined and circumscribed. The relations and confinements of representation in these workshop practices are compared to the similar tendencies of multiculturalist practice and policy. The alternatives suggested by this critique are also explored, including a model of antiracist workshops based on practical coalition politics.