SEARCH

SEARCH BY CITATION

There has been a trend in the past several years to question the legitimacy and validity of social science endeavours. Many view the endogenous historical development of disciplines like sociology as the actual ferment of a serious decline in the normativeness of social science-derived knowledge. The author of this article speaks out against a sociological epistemology trend that argues that explanatory pluralism undermines the credibility of this knowledge. Moreover, he takes a stand against another trend denouncing the instrumentalization of the social sciences, by showing that an enlightened awareness of the limits and obstacles of social science reasoning makes it possible to circumvent this instrumentalization and foster the fundamental nature of social knowledge. The author offers an epistemological reading of Francine Saillant's Cancer et culture to support his thesis.

Depuis quelques années déjà, il est de mise de s'interroger sur la légitimité et la validité de l'entreprise des sciences sociales. Plusieurs voient dans le développement historique endogène de disciplines comme la sociologie le ferment même d'un sévère recul de la norma-tivité de la connaissance produite par les sciences sociales. L'auteur de cet article s'inscrit en faux contre une certaine tendance de l'épistémologie sociologique qui veut que le pluralisme explicatif nuise à la crédibilité de cette connaissance. Qui plus est, il prend le contre-pied d'une autre tendance qui s'insurge contre l'instru-mentalisation des sciences sociales en démontrant que la conscience éclairée des limites et des obstacles du raisonnement propre à ces sciences permet de contourner cette instrumentalisation et de nourrir l'aspect fondamental du savoir sur le social. L'auteur propose une lecture épistémologique de l'ouvrage Cancer et culture de Francine Saillant pour étayer sa thèse.

Pour stupide que fût l'entendement d'un homme, il serait toujours supérieur à celui d'êtres irrationnels. Jorge Luis Borges, L'Immortel