SEARCH

SEARCH BY CITATION

Peu d'États-providence dans le monde occidental n'ont pas fait l'expérience de compressions budgétaires et de restructurations au cours des dix dernières années, même si l'ampleur et l'intensité de ces ajustements ont varié considérablement selon les pays. Toutefois, les comptes rendus sur la restructuration de l'État-providence en Suède - longtemps considéré comme un modèle du genre - ont été quelque peu contradictoires. En prenant comme exemple 1) le chô-mage et la politique du marché du travail et 2) le système de soins aux personnes âgées et le régime de retraite, deux domaines impor-tants de la politique sociale qui reflètent largement l'approche suédoise en matière de politique sociale, cette étude suggère que l'État-providence suédois n'a pas été immunisé contre les diverses pressions et contraintes endogènes et exogènes qui sont en jeu dans le monde capitaliste moderne d'aujourd'hui. Dans la dernière partie de l'article, les changements apportés à la politique sociale sont abordés dans une perspective de mondialisation.

Few welfare states in the Western world have not experienced some retrenchment and restructuring over the past decade, even if the magnitude and intensity of these adjustments have varied considerably across nations. However, accounts of the restructuring of Sweden's welfare state—long considered the quintessential welfare model—have been somewhat contradictory. Primarily focussing on 1) unemployment and labour market policy, and 2) old-age care and the pension system, two major social policy areas which broadly reflect the Swedish approach to social policy, the present study suggests that Sweden's welfare state has not been immune to the various endogenous and exogenous pressures and strains in play across the advanced capitalist world today. Changes in Swedish social policy are discussed in relation to globalization in the latter part of the paper.