SEARCH

SEARCH BY CITATION

Laura Hurd Clarke

Cet article étudie les difficiles et souvent conflictuelles relations entre l'image de soi d'une femme âgée et son corps vieillissant. Se fondant sur les données d'entrevues semi-structurées avec 22 femmes âgées de 61 à 92 ans, l'auteure examine l'influence de la perte de la perception de l'aspect esthétique et celle de la détérioration de la santé et des capacités fonctionnelles sur le sentiment d'identité d'une femme âgée. Elle commente aussi l'expérience du corps des femmes en tant qu'à la fois masque et prison du soi et dégage le défi de l'image réfléchie que se fait une femme de l'idée d'être jeune « de l'intérieur ».

This paper explores the uneasy and often conflicted relationship between an older woman's sense of self and her aging body. Using data from semi-structured interviews with 22 female participants aged 61 to 92 years, the paper examines the influence of the loss of perceived physical attractiveness and the deterioration of health and functional abilities on an older woman's sense of identity. The paper discusses the women's experience of the body as both mask and prison of the self and elucidates the challenge of the reflected image to a woman's sense of being youthful on the “inside.”